Le Conseil Régional accorde 1,75 millions d'euros à LFDE

03/08/2017

Lors de la COP21, le gouvernement français paraissait plein de bonne volonté. Tous s'étaient mis d'accord sur la nécessité de réduire de 80 % la consommation d'énergies fossiles.

Le 6 juillet 2017, Nicolas HULOT, ministre de la Transition écologique et solidaire, annonçait un gel prochain de l'accord de nouveaux permis de recherche d'hydrocarbures et le début d'une négociation avec les sociétés possédant déjà des permis dans différents départements français.

Le 13 juillet 2017, le Conseil Régional du Grand Est accordait une subvention de 1,75 millions d'euros à La Française De l'Énergie (LFDE) pour la recherche de gaz de couche en Lorraine, sans tenir compte de l'opposition de tous les conseils municipaux qui ont dû se prononcer (Lachambre, Longeville-lès-St-Avold, Zimming, Laudrefang...).

Malgré les effets d'annonce qui se succèdent, l'argent public continue de subventionner le secteur des énergies fossiles.